Ville de TOURNUS

Site officel de la commune de Tournus


Lutter ensemble contre les nuisances des pigeons

UN ANIMAL PROLIFIQUE
La durée de vie moyenne d’un pigeon en ville est de 6 à 8 ans environ. Le pigeon biset de ville, contrairement au pigeon ramier qui niche dans les arbres, fait son nid dans les anfractuosités des bâtiments.
Espèce à fort potentiel d’adaptation, les pigeons s’acclimatent très rapidement à leur nouvel environnement et n’ont pas peur d’essayer de nouveaux lieux, de nouveaux aliments...
Ils ont besoin de 3 points importants: se nourrir, se reproduire et se protéger des agressions extérieures.
Un couple peut produire 7 nichées de 2 jeunes par an. Les jeunes se reproduisent au plus tôt à l’âge de 6 mois.
C’est un animal qui vit en colonies, avec un comportement de groupe bien défini. Il est très difficile de s’en débarrasser car il dispose de très grandes facilités d’adaptation.

NUISANCES
- production de fientes extrêmement acides qui endommagent les bâtiments, les structures, et salissent les espaces publics et privés,
- ils peuvent ainsi boucher les gouttières,
- leurs nids sont réputés pour attirer rats et insectes,
- ils créent  des nuisances sonores sur les toits des habitations.

ACTIONS DÉJÀ MENÉES PAR LA VILLE DE TOURNUS
- pose de pics dans certains lieux,
- plaquettes,
- pose de filets sur le clocher de l’abbaye,
- intervention d’un fauconnier,
- nettoyage régulier des voiries par le service propreté urbaine,
- fermeture d’orifices dans différents bâtiments publics.

pics anti-pigeons

 

ACTIONS À VENIR
- essai avec pose de produits répulsifs volatiles sur divers sites,
- fermeture des trous de boulins sur l’abbaye.

CONSEILS POUR LUTTER CONTRE LA PROLIFÉRATION DES PIGEONS
- ne pas donner de nourriture
aux pigeons,
- déloger les pigeons des endroits où ils nichent,
- obstruer les orifices pouvant donner accès à un lieu de nichage,
- nettoyer les déjections (le pigeon marque son territoire avec ses déjections. La fiente de pigeon attire le pigeon).

Pour les repousser des endroits où ils nichent :
- pose de grillage et de filets pour obstruer les grands volumes (baies, lucarnes, cours intérieures, greniers.) 
- installation de planches de rive, cache moineaux, closoirs, plaques bouche-tuiles.

grillage anti-pigeons

 

A installer sous la rive du toit pour clore le raccord avec le bardage, ils permettent d’obstruer les entrées aux combles perdus : placés entre la gouttière et la couverture, ils empêchent les oiseaux et autres animaux de se glisser sous la toiture. Les plaques bouche-tuiles permettent de boucher les tuiles-canal par où rentrent les pigeons pour se nicher sous les toitures.

Pour empêcher les pigeons de se poser sur les bords des fenêtres et corniches :
- Produits répulsifs
Traitement par des laques ou des gels (nécessite un renouvellement fréquent). 
- Installation de fil tendu
C'est une méthode qui convient bien aux appuis de fenêtres : un fil métallique est fixé à deux poteaux avec un ressort intermédiaire qui permet de maintenir ce fil bien tendu. 
Le système empêche le pigeon de se poser comme il le voudrait. 
- Installation de pics
Les systèmes à pics sont généralement collés à l'aide d'une colle siliconée neutre, sans forer et sans appareillage particulier. 

Distribution gratuite de pics anti-pigeons (jusqu’à épuisement des stocks de la campagne 2014) au Centre Technique Municipal. La pose restant à la charge des particuliers.

NOS CONCITOYENS SONT INVITÉS À COOPÉRER
L’aide de tous est indispensable au succès de l’opération :
- fermeture des greniers et des ouvertures de toit,
- pose d’obstacles sur les corniches, fenêtres...
- et bien sûr, éviter tout nourrissage.