Conférence de Jacques Broyer "Désiré Barodet, ouvrier de la république (1823-1906)"

Mardi 28 janvier - 19h - Auditorium du musée Greuze

Les Epicurieux et la bibliothèque de Tournus accueillent pour une conférence à l'auditorium du Musée, Jacques Broyer, inspecteur de l’éducation nationale honoraire. Il mettra dans la lumière la vie d’un instituteur, Désiré Barodet dont le combat politique exemplaire a traversé la moitié du 19e siècle. Après l’échec de 1848, l’heure de la République tant espérée est enfin venue. 

L’histoire n’a gardé de Désiré Barodet que le nom donné au recueil des professions de foi des parlementaires, couramment dénommé Le Barodet depuis sa création en 1882. L’idée révèle une conception élevée du mandat électif qui suffirait à placer son auteur parmi les fondateurs de la République. Si au cours de ses soixante dix années d’engagement politique, Barodet a combattu aux côtés des figures tutélaires que sont devenus Ledru-Rollin, Gambetta, Hugo, Blanc, Clemenceau, il apparaît pourtant comme un simple ouvrier qui assure la construction des murs et du toit de l’édifice tandis que les autres sculptent chapiteaux et mascarons. Pourtant il a connu comme eux les luttes de 1848, la clandestinité et l’exil sous l’empire. Pourtant il a été maire de Lyon au cours des années terribles qui suivent la défaite de 1870 et a défendu sa ville d’adoption avec sang-froid. Pourtant il a pris toute sa part, comme parlementaire, à l’installation si difficile de cette République, sans cesse attaquée, sans cesse remise debout. Désiré Barodet, ancien instituteur rural de Saône et Loire, était modeste, il n’a pas écrit de mémoires et l’histoire l’a oublié. Ce rôle de compagnon-ouvrier de la République ne lui aurait pas déplu car il lui permet de rester parmi le peuple auquel il était indéfectiblement attaché.

Entrée et participation libres.
Réservation obligatoire : Bibliothèque municipale : 03 85 51 06 41